Home » Norvège påfører en rekordendring av Grindr appli pour partage illégal des données

Norvège påfører en rekordendring av Grindr appli pour partage illégal des données

by Russell Crowe

Fonctionnalité critiquée, partage de données delicates… Ce n’est pas la première fois que Grindr, l’application de rencontres homosexuelles, mise en cause. Hun kommer til å påføre 65 millioner norske couronnes (6,3 millioner euro) d’amende pour partage illégal des données. «Vår konklusjon er at Grindr a fourni, sans fondement légal, des données personnelles sur ses utilisateurs à des tiers pour du marketing ciblé», en detaljert le chef de l’Autorité norvégienne de protection des données, Datatilsynet, Bjorn Erik Thon, dans un kommunisert.

Grindr, som dukker opp som meg « Den mest storslåtte réseau mondial de rencontres pour les people homofile, bi, trans et queer », er anklaget for å dele med annonsørene GPS coordonnées, elementene i profilene til ses utilisateurs (alder, kjønn, etc.) et le fait même qu’ils utilisent l’appli, donnant also des indications sur leurs préférences sexuelles.

L’absence d’informations claires données aux utilisateurs sur cette pratique et d’approbation eksplisitt sur ce point de leur part viole, selon Datatilsynet, le règlement général sur la protection des données (RGPD), mer på plass i l’Union européenne en mai 2018.

«Vi anser at informasjonen som indikerer at en person er en Grindr-bruker utgjør en spesiell kategori av privatpersoner som er villige til å forstå en tilhørighet til en seksuell minoritet», skrevet av myndigheten.

Sagt av en norsk organisasjon som representerer forbrukere i samarbeid med NGO autrichienne Noyb, Datatilsynet avait en janvier at Grindr s’exposait à une over 100 millioner couronnes (9,88 million euros), more avait donné à l «entreprise jusqu’au 15 fevrier pour expliquer sa posisjon. Grindr avait alors fait valoir que les faits incriminés étaient à april 2020, dato à laquelle l’application a changé ses conditions d’utilisation.

«Vi er totalt uenige i datatilsynets resonnement som gjelder gammel praksis som er gjenoppbygd for mange år siden, om vår nåværende praksis», for å repetere en av de ansvarlige, Shane Wiley, mercredi dans a courriel à l’Agence France-Presse (AFP). « Me if Datatilsynet abaissé l’amende par rapport à sa brev précédente, Datatilsynet s’appuie sur des erronées konklusjoner et s’adventure en terrain juridique inconnu, et l’amend proposée est donc toujours totally disproportionnée », at-il ajouté.

Grindr, som har tre uker på seg til å anke, dette étudier avgjørelsen fra den norske myndigheten avant de décider. De leur côté, les plaignants sont félicités de l’amende.

«Innsamling og salg av personell er fullstendig hors de control», a fait valoir Finn Myrstad, ansvarlig du Conseil des consommateurs de Norvège. « Cela sendte et signal puissant til alle de faisante selskapene i den kommersielle overvåkingen. » Le fait d’être LHBT+ « n’est pas une marchandise qu’on négocie », jeg rappellerte en NOYB-jurist (pour Det er ikke din sak), le Centre européen pour les droits numériques, Ala Krinickyte.

Lire også Données privées: le site de rencontres Grindr mis en cause

Le Monde avec AFP

You may also like

Leave a Comment